Luc-Henri Fage

photos, films, livres, expéditions…

PREMIÈRE

ARTE

Première diffusion du film
le samedi 22 juin à 22 h 20 sur ARTE

 

Quatre années après le premier tour de manivelle au fond de la grotte de Bruniquel, le 30 mai 2015 très exactement, le film sera enfin diffusé sur ARTE.

 

Ce film a été une belle aventure, étalée sur quatre années de tournage dans la grotte et les laboratoires, "embedded" dans l'équipe, avec des chercheurs qui me considéraient comme un collègue et m'ont tout offert, leur temps, leurs connaissances, et surtout leur passion et leur humour. Merci à Sophie, Jacques, Dominique, Michel, Catherine, Frédéric, etc, etc.

Le film est, me semble-t-il, à leur image…

Merci à Hélène Coldefy qui dirige l'unité de programmes Découverte et Connaissance d'ARTE France, d'avoir cru dans ce projet dès le début. Merci à l'équipe de GEDEON Programmes pour m'avoir accompagné et donné les moyens de cette production atypique au long cours. Merci au département du Tarn-et-Garonne d'avoir aidé ce film, qui met en valeur le riche patrimoine de ce territoire où j'ai vécu quelques belles années. Merci à la société spéléo-archéologique de Caussade, aux propriétaires et à l'inventeur pour leurs confiances respectives.

 

Récemment encore, l'équipe des chercheurs était dans la grotte. L'étude continue, sans doute pour quelques années encore. Le mystère est loin d'être complètement dévoilé. À suivre ?

Luc-Henri Fage

 

En savoir plus ici

Châteaux de Bruniquel, Tarn-et-Garonne

12 panneaux de 1 x 1 m.

Bilingue (français, anglais).

 

Exposition permanente,
visible au cours de la visite
des Châteaux de Bruniquel (Tarn-et-Garonne)

Néandertal à Bruniquel

Une exposition raconte l'étude de la grotte de Bruniquel de 1990 à 2017

Découverte en février 1990 après trois années de désobstruction d'un "terrier de fouine", la grotte de Bruniquel recèle une construction mystérieuse : des stalagmites ont été assemblées pour former un cercle de 7 par 5 mètres, à 360 m de l'entrée actuelle. Des traces de feu attestent le passage de l'homme.  La nouvelle étude a daté l'assemblage des concrétions à 176.500 ans… attestant la présence sous terre de Néandertal.

Mais les mystères restent nombreux et l'étude pluridisciplinaire, menée par Jacques Jaubert, professeur de préhistoire et par Sophie Verheyden, paléoclimatologue, n'en est qu'à ses débuts.

L'exposition, conçue, écrite et mise en page par Luc-Henri Fage, retrace l'aventure des spéléologues de Caussade à l'origine de la découverte, la première étude de 1992-93, et la nouvelle étude qui a démarré en 2014.

En savoir plus ici.

© Luc-Henri Fage, 2019 - Reproduction interdite